AccueilPortail*RechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 3: A la prison d'Harris County, Houston, Texas3

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 3:  A la prison d'Harris County, Houston, Texas3 Empty
MessageSujet: Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 3: A la prison d'Harris County, Houston, Texas3   Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 3:  A la prison d'Harris County, Houston, Texas3 Icon_minitimeJeu 11 Oct - 20:00

Arrivée en trombe de Nash. Coup de frein à main devant la grande porte de la prison, les gardiens s'affolent mais le directeur est déjà dehors pour l'accueillir. Poignée de main chaleureuse mais rapide, le directeur et Nash se dirigent déjà dans les étages, apparament, un coin retiré de la prison. Finalement on peut voir Austin encerclé d'une bande de gardiens tous armés de taser alors que Nash et le directeur sont de l'autre coté derrière une vitre sans teint. Dommage pour Austin il y a un haut parleur et le directeur prend la parole.

Directeur: Bien Austin nous allons voir votre résistance à la douleur. Inutile de crier nous ne pouvons pas entendre quoi que ce soit, oui j'ai bien dis nous car Austin vous allez servir de cobaye pour une étude, et cela commence... Maintenant !


Dr Nash: Vous voyez être dans cette position nous permet de dominer d'une certaine manière, l'observation est l'une des base pour comprendre son adversaire ou son cobaye. Cela me fait penser à mon adversaire de ce Samedi, je m'excuse de divaguer mais je ne sais pas cela est comme une envie incontrolable d'en parler dans ce contexte. Ma future victime est un peu comme Austin, cette dernière est comment dire ? Inconsciente. Rien que par rapport aux risques qu'elle prend et aux conséquences que cela va pouvoir avoir sur son futur. Prenez Austin ici présent, il n'a aucune raison, ce dernier se tient droit, dressé comme un piquet au milieu de tous ces gardes en ne pensant même pas à la douleur qu'il va encaisser tout au long de cette épreuve. Ryback est un peu du même genre, ce dernier se doit de sauver les apparences, il se doit de masquer ses craintes pour que cela colle à son image, pour que cela reste dans le rêve qu'il s'est lui même construit au fil du temps. Regardez cette attitude de défiance que Austin a envers les gardes, Ryback a la même envers moi, il n'y a aucun respect, sous pretexte que ces deux hommes ont trainé, plus jeune, dans les rues. Le respect envers leur ainé a disparu, ces jeunes loups ne sont qu'avides de pouvoirs et de désirs. Ryback reproche tous ces vices mais pourtant il est celui qui en accumule le plus. La luxure avec l'or qu'il a autour de ses reins, la paresse vu qu'il n'a pas offert ou plutot daigner à combattre ce mois ci ou encore la gourmandise à être entourer de jeunes créateurs plus avide de fornication les unes que les autres, comme The Nature Boy Ric Flair ou encore, Bret Hart plus récemment. Ryback et Austin ont un point commun : à chaque fois que quelqu'un ne présente plus aucun intérêt pour eux, ils s'en débarassent comme l'on jette un vulgaire mouchoir. Pourquoi ils ne ressentent pas la peur ? Parcequ'ils sont inconscients, tout comme l'est Bret Hart, il n'y aura aucune possibilité d'échapatoire, Ryback va devoir m'affronter, tout comme Austin va devoir les confronter !


C'est le signal ! Le directeur appuit sur l'interphone et ordonne les premières décharges, Austin charge le premier, envoie quelques droites mais se fait rapidement sécher au sol par deux coups de taser dans le même temps, dur, dur d'être un gangster.

Directeur: Dans ta gueule, Austin, AH AH AH !

Nash l'observe une seconde avant de revenir à son papier alors que le directeur se resaisit.

Directeur: Désolé.

Dr Nash: Ce n'est rien, chacun a le droit d'exprimer ses émotions comme il le désire. J'boserve donc ici que le sujet vient d'encaisser, ce dernier n'a pas l'air de répondre aux attaques, il entre donc dans la catégorie des faibles, ceux qui n'arrivent pas à surmonter les épreuves et se laissent faire. Ryback est comme Austin, une fois à terre, il ne se relève pas, ce dernier va resté allongé sur le sol attendant que je vienne le relever. Ryback était comme Austin en ce moment, il ne donne aucun signe de vie, ne montrant aucune combativité et l'on pourra voir la douleur sur son visage. Cette dernière marquera son visage et ses expressions tout comme elle marque celui de Austin. Certes ce dernier a fournit un bel effort mais regardons le résultat ensemble. Il subit, tout comme Ryback subira, subit et subira face à moi. Ce dernier qu'un simple essai, n'est qu'une simple victime. Mais peu importe la manière il arrivera toujours à s'en sortir vainqueur. Prenons un exemple concret, imaginons qu'un ex revienne dans la vie de votre femme, cette dernière sature et vous décidez de vous en charger, vous le frapper et résultat ? Il portera pour coups et blessures et vous irez passer quelques temps en prison et peut être même que votre femme se remettra avec lui vu qu'elle a profité de vous pendant toutes ces années. Ryback a vécu le résultat similaire d'une autre situation celle dans laquelle je dominai mes deux adversaires et où, par la plus grande des chances il en a récolté la gloire. Ce n'était pas une erreur, cela était simplement un fait, une envie, une pensée pour tous les fans. Je me devais de donner aux fans quelque chose de concret, de leur offrir un spectacle, de répondre à leurs attentes, tout comme ce mari le ferait pour celles de sa femme. Ryback a été la bonne victime, celui qui a encaissé encore et encore pour finalemet ressortir comme challengeur et comme un héros. Mais le problème est qu'une fois au sommet, il faut réussir à le rester et à faire oublier les moyens employés pour y arriver.


Directeur: Eh merde !


Austin, sous la surprise générale vient de se relever d'envoyer un Stunner dans la face d'un garde qui a fait un tour sur lui même. Austin est fier de lui, enchaine un second garde alors que le directeur ordonne qu'on le remette au sol. Hop, coup de taser, il est calmé.


Directeur: Quel opportuniste ce petit merdeux.


Dr Nash: Terme intéressant. Austin sait comment et quand saisir sa chance, regardez le, du moins repensons quelques minutes à comment il a sû détourner l'attention de ces hommes et en mettre deux à terre. Trois hommes et deux victimes. Tout comme lors de notre match, Ryback était l'un de ces gardes, un homme désespéré, croulant sous la douleur. Aucun moyen pour lui de s'en sortir, aucune manière de s'en tirer, la passivité était son seul mot d'ordre, cet homme est passif, ce garde a été passif, Ryback a été passif. J'étais l'homme en mouvement, l'homme qui a tout accomplit, l'homme actif. Cette différence est un fait accomplit Ryback, tandis qu'il se prélassait dans sa loge, j'enchainais les matchs face aux Stars de cette federation comme Mr Kennedy ou encore Matt Hardy. J'ai sû garder mon panache et non pas me reposer sur mes lauriers. Il n'y a aucun acquis, rien n'est donné, rien n'est offert, tout doit se mériter et se gagner ! Si Ryback a été élevé comme un assisté, cela n'est pas mon cas, je n'ai pas l'habitude que l'on m'offre tout sur un plateau d'argent. Il est temps que Ryback tout comme Austin prennent conscience de leurs actes, qu'ils prennent conscience de ce qu'ils ont fait et comment ils l'ont fait. Je me demande encore pourquoi une telle mentalité peut-elle se développer. Mais surtout, comment peut-on lutter contre cette dernière ?


Directeur: Seul je ne sais pas, mais à plusieurs, j'ai une petite idée.

Une révolte s'organise chez les gardes : tous braquent leur taser sur Austin alors qu'ils encerclent de plus en plus près le cobaye, Austin commence à montrer des premiers signes de faiblesse, la transpiration apparait sur son visage.

Dr Nash: Aucune échapatoire, tout comme The Miz devra faire face à cette stipulation plus que spéciale lors de Hell in a Cell. Ici il devra respecter les bases de notre métier, du moins, de mon autre métier, d'obtenir une victoire soit par tombé ou soit par soumission. La question qui se pose est en est-il capable ? Tout comme Austin serait-il capable de trouver une solution là où un homme doté de raison n'en verrait pas. Peut être dans les solutions extrêmes comme la fuite, mais si Austin fait ceci, il sera considéré comme un lâche tout comme si Miz tente de passer les cordes pour se retrouver à l'extérieur et prendre la fuite histoire de ne pas devoir se frotter à moi. Ou, bien alors. Le sacrifice. Ryback serait-il assez fou pour se lancer dans une ruée vers la liberté, ou du moins, une fausse ruée qui le conduirait directement à sa propre condamnation, tout comme Austin. Oui car si ce dernier ose me frapper, le meme effet se produira comme si Austin irait porter un seul coup de poing à l'un des gardes. Y arriverait-il ? La peur commence à le paralyser car face à la réalité Austin prend conscience de la situation dans laquelle il s'est mis. Et Ryback en prendra conscience une fois qu'il se retrouvera face à moi dans ce ring alors que la cloche viendra de retentir. Pourra-t-il réellement me porter un coup ou essayer ? Je ne pense pas, ce dernier va perdre tous ses moyens tout comme Austin en ce moment, observez le un instant. Il ne bouge plus depuis quelques minutes, il a l'air perdu, donnant des coups de nuque pour se rassurer. Ryback sera dans sa position Samedi, la paranoïa débutera son travail d'auto-destruction. Une fois ce stade passé, la folie le possèdera controlant toute ses pensées pour finalement qu'il cède sans aucune résistance à mes attaques. L'histoire est déjà écrite, la science la confirme, je serais champion à Hell in a Cell.


Directeur: OH LE CON !

Austin vient de foncer dans le tas mais n'a pas le temps de faire deux pas qu'il vient de se faire taser de tous les cotés !

Dr Nash: Manoeuvre désespérée pour un être désespéré. Cela me fait pitié de voir cela. Je me demande si Ryback réagira ainsi, même si je pourrais lire la crainte dans ses yeux, j'ai peur de lui faire mal et de le torturer et pourtant, ai-je d'autres choix ? Austin a le droit à sa punition, pourquoi Ryback n'y aurait-il pas le droit ? Après tout nous sommes tous libres et égaux en droits. Mais pas en devoirs. Cette petite remarque prend tout son sens lorsqu'on regarde la place qu'une personne occupe dans la hiérarchie d'une société ou d'un groupe. Je fait mon travail, Austin le fait en ce moment, peu importe les conséquences mais Ryback le fait-il vraiment et en est-il capable ? La réponse nous sera donnée dès Smackdown Impact, bien évidemment, si ce dernier ne passe pas le premier test que je représente ou n'obtient pas une victoire clean, il n'aura toujours aucun mérite aux yeux des fans de la WEW. Ce mot te parle-t-il Ryback ? Représente-t-il quelque chose pour toi ? Le mérite ce que tu ne possèdes pas, et ce que tu n'atteindras jamais puisque Kevin Nash, The Big Sexy, va te réveiller et te faire prendre conscience d'une chose : tu as perdu la raison, tu as perdu tes motivations et tu vas perdre ta ceinture, désolé pour toi Ryback, tout comme pour toi Austin, mais personne ne profite de Kevin Nash, c'est plutot Kevin Nash qui vous marche sur la gueule pour atteindre son but.

Directeur: Comment ça ?

Dr nash: Regardez.

La caméra se retourne vers la salle Austin est toujours à terre face à trois gardiens. Ces derniers commencent à se déshabiller, oh oh, les équipements tombent, deux t-shirts noirs apparaissent, what the ? Xtreme Domination ?! La caméra se coupe !
Revenir en haut Aller en bas
 
Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 3: A la prison d'Harris County, Houston, Texas3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOUILLETTES NASHBAITS
» [Contrat] Kevin Nash est désormais un Alumni
» ECF ET SPONSOR K NASH
» Pétition pour kevin swiryn
» Kevin Swiryn...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Impact Wrestling :: Section Impact Wrestling :: Ring de Impact Wrestling-
Sauter vers: