AccueilPortail*RechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 1: Une histoire étrange

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 1:  Une histoire étrange Empty
MessageSujet: Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 1: Une histoire étrange   Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 1:  Une histoire étrange Icon_minitimeJeu 11 Oct - 16:49

Une salle d'attente assez miteuse, un nom sur une plaque en bronze à l'extérieur du batiment sur la porte et une femme assis sur une chaise. Plutot glauque ? Non, nous somme tout simplement dans le cabinet officiel du psychologue Nash. Ce dernier, après sa pause, est prêt à recevoir sa première patiente de l'après-midi. Nash sort de son bureau, arrive dans le couloir et entre dans la salle d'attente, regarde autour de lui et pose son regard sur cette femme.

Dr Nash: Mademoiselle Wyndham ?

Valerie Wyndham: Oui, c'est bien moi.

Dr Nash: Eh bien, suivez-moi, c'est à vous.


Une poignée de mains est échangée, Nash la laisse entrée la première, cette dernière s'installe sur une chaise face au bureau de Kevin. Le Dr Nash prend place et la consultation débute.


Dr Nash: Si j'ai bien compris, au téléphone vous m'avez informer d'un ancien problème, un problème qui remonte à quelques années maintenant mais qui continue à vous hanter depuis quelques semaines c'est cela ?

Valerie Windham: Effectivement, je ne peux rien vous cachez. Je suis une ancienne junkie. Mon quotidien était basée sur la prise de cocaine et comment en obtenir mais un jour une rencontre a chamboulé ma vie.

Dr Nash: Parlez-moi de cette rencontre.


Valerie Windham:C'était il y a maintenant deux ans, un homme, un prêtre me reccueillit un matin après une prise excessive et prit la peine de me parler quelques instants. C'était l'un des seul contact que j'avais avec une personne "normale" depuis des mois et en seulement quelques minutes, il a réussit à me convaincre que ma cause n'était pas perdue et que je pouvais m'en sortir et vaincre mes démons.

Nash prend quelques secondes, se gratte le bouc et pose son stylo, puis finalement le reprend une seconde après ayant une idée en tête et surtout une question.

Dr Nash: Rappelez-vous du nom de cet homme ?

Valerie Windham: Oui, mais, maintenant qu'il est célèbre je ne voudrais pas nuir à son image même s'il m'a fait souffrir je ne cherche pas à me venger.

Dr Nash: N'avez-vous jamais penser à saisir la justice ?

Valerie Windham: Entre le témoignage d'une ancienne droguée et d'un lutteur de la WEW établit, qui croyait vous que la police va croire ? De plus, j'ai peur, ce dernier s'est spécialisé dans une branche violente de cette organisation et je ne veux pas de retombés, alors s'il vous plait, ne dites rien !

Nash a l'air d'avoir comprit, en même temps, t'as pas besoin de sortir de Master à l'Université Paul Verlaine de Metz pour le savoir, hein !


Valerie Windham: Vous savez je n'attend pas un miracle mais simplement à comprendre pourquoi une personne peut agir de la sorte, comment une personne peut-elle être si démoniaque.

Dr Nash: Je suis à votre écoute, commencez par où bon vous semble.

Valerie Windham: Eh bien... Tout d'abord quelque chose m'avait interpellé : sa manière de s'habiller, je ne sais pas pourquoi mais sa tenue m'a attiré vers lui, un certain paradoxe était mis en avant ce qui était intriguant...


Dr Nash: Je vous arrête tout de suite, nous avons déjà un premier point à étudier : celui de l'attention. Vous voyez une personne qui souhaite vous manipulez va forcément tenter de vous impressioner en passant par des signes de richesse extérieurs. Par exemple lorsqu'un homme tente de séduire une femme il va lui offrir des fleurs, mettre son plus beau costume ou encore l'inviter dans un restaurant chic. Cet homme va donc essayer de créer une sorte de rêve, une sorte de magie autour de sa personne, une bulle pour attirer sa proie dans cette bulle, l'a faire toucher à ce rêve du bout du doigt mais toujours avec une certaine retenue. Une fois cette proie capturée, encore faut-il la garder. Et c'est pour cela que l'homme en question procèdera par étapes : d'abord des roses, ensuite un café, puis un restaurant, il faut y aller crescendo. L'homme en question va essayer d'installer une sorte de montée interminable pour que sa victime, oui sa victime, pense que plus sa relation avancera, plus elle grimpera les échellons du bonheur. Sachant que vous étiez dans un gouffre, cet homme se doutait bien que personne ne voulait vous accordez une minute d'attention ne serait-ce vous daignez un regard lorsque vous demandiez une pièce. Il savait très bien qu'en étant votre opposé socialement parlant il vous attirerait mais là où cet homme a été pertinant et qu'il s'est caché derrière une image d'homme d'église.


Valerie commence tout doucement à frotter ses mains le long de ses jambes, apparement ce que vient de dire Nash l'a touché.


Valerie Windham: Mais pourquoi un prêtre ?


Dr Nash: Et pourquoi pas ? Le choix est asticieux : avec cette couverture, cet homme était sûr de vous touchez et de réveiller en vous une âme d'ancienne catholique pratiquante. Vous savez, l'Homme se retourne vers Dieu lorsqu'il a comprit qu'il ne pourrait pas s'aider lui-même.


Valerie Windham: C'est ce qu'il m'a dit. Et a ajouté qu'il a été à ma place plus jeune.


Dr Nash: En affirmant qu'il a traversé la même chose, ce dernier a posé une relation assez proche avec vous. Seulement quelques mots peuveut suffir. Vous n'aviez plus rien à perdre, plus aucune attache et c'est notamment en vous proposant un concon, une nouvelle famille qu'il savait pertinement vous touchez. Le terme de famille est très fort, cela représente l'ensemble des personnes sur lesquelles nous allons pouvoir conter toute notre vie dans les moments durs. Et vient un moment où vous prenez conscience que bien que votre comportement témoigne du contraite, vous avez compris que vos actes n'étaient pas raisonnables mais surtout repréhensibles. Cet homme peut, avec quelques connaissances, vous enfermez dans la peur quotienne dans laquelle vous viviez. La prise de stupéfiants est illégale, déjà, en partant de ce point, un sentiment de culpabilité peut s'installer chez vous. En y combinant la peur de se faire prendre, vous étiez fragile psychologiquement et ça, cet homme s'en doutait. On peut comparer cette méthode à une technique d'emprisonnement, une sorte de paire de menottes imaginaire avec laquelle vous vous sentirez emprisonner et emporter par la voix et la présence de cet homme. Avec cette emprise, et avec votre consentement même inconscient, cet homme se sent puissant, en position de domination. Vous manipulez a été donc un jeu d'enfant pour lui, ce n'était sûrement pas sa première tentative ou première victime.

Nash pose ses coudes sur le bureau, Valerie le fixe quelques instants. Elle ouvre la bouche et essaye de dire quelque chose, mais rien. Nash sourit pour la rassurer et finalement, elle se lance.

Valerie Windham: Qu'est ce que cela apporte à une personne de faire ceci ?


Dr Nash: Vous savez, cela peut être soit dans sa nature et donc être vécu comme un besoin, soit comme un challenge. Je m'explique. Dans la première position, l'homme ressent un désir, donc un manque. Ce dernier est d'avoir quelqu'un sous son emprise, non pas pour le dire à X ou Y mais pour satisfaire son égo et ainsi se conforter dans sa position qu'il s'est lui-même attribuer. Généralement cela se produit chez les personnes qui ont une enfance où la solitude dominée. Cette personne a donc besoin de se sentir entourer et admirer. Chez vous, mais surtout dans votre histoire je ne pense pas que cette position est la bonne mais je pencherais pour la seconde, pourquoi ? En sachant que ce dernier recherchait la reconnaissance et la gloire, il a dû passer une sorte de test, une sorte d'étape avant de se lancer dans le grand bain. Vous n'étiez considérer comme une première étape vers son but ultime. Dans son cas, avoir une emprise totale sur vous lui apportait simplement une certaine confiance en lui. Ce dernier se devait de pratiquer ses talents pour se rassurer. Passer de prêtre à lutteur professionnel est comme sauté au-dessus d'un gouffre. La vie quotidienne est totalement différente, ainsi que les conséquences. Chacun de vos acte peut être scruter et peur faire scandale lorsque vous êtes connu, alors, qu'au contraire, dans l'anonymat, toutes les petites choses que l'on considère comme telles passent inaperçues. Généralement ce type d'homme oublie sa vie passée et prétend un passé totalement différent.

Valerie Windham: Ce qui est bizarre est qu'il s'en sert pour faire parler de lui en se définissant comme un "serviteur de Dieur" ou encore "d'un sauveur d'âmes".

Dr Nash: Surprenant comme garçon. Ce dernier prône une transparence totale pour attirer les soupçons le soulageant d'un poids. Vous voyez ce dernier ne doit sûrement pas supporter le mensonge alors il va devoir décrire ce qu'il a fait, tout ayant la possibilité de ne pas tout raconter ce qui n'est pas considérer comme un mensonge mais plutôt comme un oubli. De ce fait, cet homme va pouvoir se mettre en doute tout seul. Je vous donne un exemple : un beau jeune homme de 18 ans qui est toujours vierge va l'affirmer à ses amis mais ces derniers ne vont sûrement pas le croire en croyant qu'il essaye de cacher une relation sulfureuse et qu'il est bien trop timide pour en parler alors qu'en vérité, ce jeune homme est toujours vierge et qu'il tente d'être honnête. Deux possibilités s'offrent à lui en voyant que ses amis ne l'écoutent pas : soit il insiste quitte à créer des tensions soit il tourne cette chose en dérision pour se démarquer des autres. Ici, votre homme, si puis-je dire, va s'auto-proclamer comme prêtre pour que personne ne soupçonne les vices qu'il cache. Et en voyant soit des contestations soit des affirmations, il va adapter son histoire en bien ou en mal pour se détourner de la vérité. C'est une manoeuvre atypique mais qui fonctionne toujours. Mais vous m'avez parler d'une branche spéciale dans laquelle il s'était spécialisée, dites-moi en plus.


Les premières gouttes de sueur commencent à tomber le long du visage de Valerie, cette dernière va devoir répondre à une question crutiale puisqu'avec autant d'éléments capitaux, il serait possible de retrouver l'homme en question et de le trainer en justice. Et, avec le témoignage d'un psychologue comme appui cela pourrait faire du bruit à la WEW et nuir à son image. Valerie hésite à répondre mais pendant ce temps, de l'autre coté de l'état, dans un endroit plus sombre, quelqu'un d'autre, est vraiment sûr de lui...
Revenir en haut Aller en bas
 
Kevin Nash & Scott Steiner vs Ryback et Steve Austin: Patie 1: Une histoire étrange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOUILLETTES NASHBAITS
» [Contrat] Kevin Nash est désormais un Alumni
» ECF ET SPONSOR K NASH
» Pétition pour kevin swiryn
» Kevin Swiryn...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Impact Wrestling :: Section Impact Wrestling :: Ring de Impact Wrestling-
Sauter vers: