AccueilPortail*RechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Randy Orton vs Big Show Partie 1: La conférence de Presse

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Randy Orton vs Big Show Partie 1: La conférence de Presse Empty
MessageSujet: Randy Orton vs Big Show Partie 1: La conférence de Presse   Randy Orton vs Big Show Partie 1: La conférence de Presse Icon_minitimeVen 28 Sep - 16:31

Les journalistes de la WEW sont conviés à une conférence de presse du Big Show qui va annoncer son grand retour à la compétition. Après deux semaines mouvementées et remplis de surprise, le Big Show va avoir son match contre Randy Orton cette semaine lors de Bragging Right. Bret Hart a annoncé ce match pour mettre fin au règne de Randy Orto,, ancien Legend Killer. Nous allons maintenant nous rendre à la place du journalisme de la WEW, pour l’instant, simplement quatre personnes sont invités, dans ces personnes, le journaliste Josh Matthews est dans la place et il va pauser les bonnes questions au vrai Show Stopper.

Josh Matthews: C’est le moment que tout le monde attendait, ahah ! The Big Show va nous dire et montrer ses états d’âmes depuis son retour et comment il aborde son match contre Randy Orton, l’enfant déchu de la famille Orton.

The Big Show prend place sur sa minuscule chaise, hey oui, à la WEW, on coupe dans les dépenses. La conférence de presse peut maintenant commencer.


Josh Matthews: Hey Show ! Je suis le journaliste Josh Matthews, j’espère que tu me reconnais. C’est moi qui va te poser des questions aujourd’hui. Donc, comme je suis un homme qui agit rapidement, sauf au lit, il faut quand même le préciser. Voilà ma question, Randy Orton est un underdog dans cette fédération, il peut causer des surprises, comment tu abordes ce match ?


Big Show: C’est un honneur pour moi de faire mon grand retour à la World Extreme Wrestling. Juste avant de répondre à ta question Josh, je dois remercier Bret Hart de m'avoir permis de revenir dans cette fédération. C’est un homme de parole et je crois que je vais avoir beaucoup de succès avec à Smackdown.. En vrai je ne suis pas partit je dis que je suis revenue car j'ai changer ma façon de combattre mon style. Maintenant, pour revenir à ta question, c’est simple. Randy Orton n’est pas capable de venir dans le ring avec moi et de me défier. Je suis plus gros, plus fort et plus intense que ce petit leprechaun. Ce que je veux dire, je vais l’illustrer par un exemple très simple. Juste à regarder ma main, on peut expliquer tout ce qui ne va pas dans ce match. Ma main refermée est plus grosse que sa tête, ma main ouverte est plus grosse que son bras et juste mon petit doigt est plus gros que son pénis. C’est la vérité, c’est Bret qui m'a tout dit ça, vous savez, les douches ! Peu importe, Randy Orton n’est pas un adversaire d’envergure pour moi, je suis quand même le plus gros athlète du monde, j’ai combattu les plus grands. Par contre, je vais prendre ce match comme un réchauffement et montrer au monde entier que le Big Show, ce ne sera pas de la frime. Randy Orton est peut-être champion, mais quelqu’un l’aide à réaliser cet exploit. De toute manière, Randy Orton ne m’intimide pas, il ne fera pas de moi quelqu’un de plus doux en raison de sa taille, je vais le démolir et l’écraser comme un pauvre insecte, c’est une vérité qui fait peur, mais qui doit être sortie. Prochaine question.


Josh Matthews: Je sais que tu vas l’écraser, c’était une question de réchauffement mon grand. Je suis tout de même journaliste et je sais de quoi je parle. Bon, pour ma prochaine question. Qu'est ce que tu ferais si quelqu'un se ramènes aider Randy Orton ?

Big Show: Heu Josh, je crois que tu as trop bu, oui ce journaliste boit mesdames et messieurs. Tu sais, je ne serai pas seul non plus, mon bon ami, The Miz sera avec moi aussi si quelqu'un doit intervenir dans ce match. Alors si quelqu'un veut intervenir moi et Miz l'attendons de pieds ferme. Anyway, Le point est que Randy orton et qui que ce soit d'autres ne peuvent pas se permettre de me prendre à la légère. Randy Orton reste le maillon faible de ce roster, il n’est pas équipé pour veiller tard avec moi dans le ring. Une autre superstar aurait eu plus de chance, mais Bret Hart en a décidé autrement. Regarder son passé à la World Extreme Wrestling, à part travailler en équipe et de gagner en équipe, il n’a jamais sorti un gros match en solo. J’ai regardé tous ces vidéos de combat et il ne m’a pas impressionné. Il a affronté Crimson, une défaite.. Mon point est simple, il ne se fera pas un nom sur le dos du Big Show et ça c’est une promesse que je vais tenir. Je lui conseille de ne pas se relever à sa première chute dans ce combat, car les conséquences pourraient être grandes pour lui, grandes aussi pour son propre père. Aucun père au monde ne veut enterrer son propre fils, aucun père ne veut perdre la seule chose qui compte vraiment pour lui. C’est le message que j’envois à Randy Orton cette semaine, dégage de mon chemin, fait de l’air et fait en sorte que je ne sois pas sur ton dos trop longtemps, car tu vas voir que 500 livres, c’est quelque chose de lourd à tenir. Je serai comme un lion en cage lors de ce combat, j’ai resté trop longtemps inactif pour prétendre à autre chose, je suis à 100 % de mes capacités. Le seul fait d’avoir son père près de lui pourrait le sécuriser, mais que va-t-il faire lorsque qu’il verra qu’à côté de 500 hundreds pounds Machine, se tient un des plus grands champion que cette fédération ait connu ? The Miz m’aidera à sortir Primo du combat et peut-être même de cette fédération.


Josh Matthews: Tu sais Show, j’aime ton attitude et j’aime comment tu me déc…je veux dire comment tu décris Bret Hart. En passant, Randy Orton est réputés pour avoir un bon entraînement, tu ne penses pas qu’il aura une stratégie ? En passant cette question vient du célèbre Yohan, le stagiaire.

Big Show: Eh bien, tu diras à Yohan qu’aucune stratégie au monde ne pourra me faire tomber durant ce combat. De toute manière, je ne suis pas un con, j’ai aussi une grande stratégie lors de ce combat. Je me suis entraîné fort, j’ai abordé ce combat comme un combat de boxe. Ce sera un peu comme Rocky contre Ivan Drago dans le film Rocky IV, mais cette fois, ce ne sera pas un film, ce ne sera pas une belle histoire, car le Ivan Drago, le capitaine, c’est moi et je n’ai pas l’intention de faire une finale comme dans ce film. C’est le méchant qui va triompher sur le gentil. L’histoire va s’écrire dans ce combat, ce sera mon premier combat, ce sera ma première victoire et ce sera mon premier KO. Oui, j’aborde ce match en voulant mettre KO mon adversaire. J’ai mis KO les plus grands et les plus solides de ce business, donc ce n’est pas Randy Orton qui va venir briser cette tangente. Il faudra qu’il soit fait de marbre pour que je le détruise et que je le brise, mais aux dernières nouvelles, il est fait d’os et de chair, donc il ne pourra résister au coup de poing le plus féroce de toute la fédération. Le Big Show est sur pied et personne ne pourra l’arrêter. Bret Hart n’a pas fait d’erreur en me faisant venir auprès de lui et je veux lui montrer et si c’est avec Randy Orton que tout ça doit commencer, eh bien ce sera Randy Orton qui sera la première victime du vrai Show Stopper, The Big Show. Je ne vais pas autoriser de me faire dire That’s Cool sans répliquer, je ne vais pas me laisser faire cracher une pomme dans la figure, chaque geste qui sera fait contre moi entraînera une colère de plus en plus grosse. Ma stratégie ne consistera pas à m’entraîner et à frapper sur des sacs de sables ou des morceaux de viande, ma stratégie sera de rester concentrer sur mon objectif et ne jamais perdre de vu que Randy Orton n’est rien d’autre qu’un petit point noir dans l’immensité de ce que sera mon succès. Peu importe comment Randy Orton sera entraîné, jamais je ne vais me laisser faire et de perdre ma concentration sur des choses inutiles. Je ne me laisserai jamais distraire par des choses aussi inutiles et sans but.


Josh Matthews: La famille Orton t’a insulté dans les backstages, oui je les ai entendu, car je suis un très bon journaliste. Les Orton ont insulté The Miz, ils t’ont insulté, donc cherches-tu une grande vengeance dans ce combat.

Big Show: Ils peuvent m’insulter comme ils le veulent, ils peuvent dire que je suis gros, que je suis lent et que je n’ai pas beaucoup de talent. Ils peuvent dire n’importe quoi contre The Miz, il ne va pas pleurer pour si peu. Les mots ne te font pas gagner des combats, les mots ne font pas de toi un meilleur lutteur ou une meilleure personne. Je n’ai pas besoin de sortir des arguments comme quoi je suis le plus fort, le plus beau ou le plus talentueux, je ne fais qu’agir, je me bats, je détruis et je sors du ring. C’est ce qui fait de moi un être différent. Les Orton peuvent ouvrir leurs grandes gueules, mais je vais faire en sorte de la leur fermer. Je ne me suis jamais arrêté aux insultes, je n’ai jamais pris ces choses là pour vrai. Les insultes montrent la faiblesse de mes adversaires, ça montre qu’ils ne peuvent rien faire pour me déstabiliser dans un match. Je les entends souvent, « Le Big Show est gros », et puis ? Oui je suis gros, mais je suis tout de même un monstre de sept pieds qui n’attend qu’une chose, de fermer la gueule à tous ceux qui prétendent que je suis trop gros pour les battre. Ils sont plus rapides, je suis plus difficile à contourner et plus intelligent pour les maîtriser. Les Orton manquent de respect envers beaucoup de monde, ils me manquent de respect, ils ont manqué de respect envers The Miz et ils ont manqué de respect envers leur propre père. Poser la question c’est y répondre. Je veux le respect, c’est pour ça que je suis revenu dans cette fédération et si les Orton font tout en leur pouvoir pour me manquer de respect, je devrai donc faire en sorte que je gagne leur respect et comment je peux faire ça tu vas me dire ? C’est simple, en battant facilement Randy Orton cette semaine, je vais me donner une chance, je vais montrer à la face du monde qu’on va devoir le respect au plus athlète du monde. J’ai bien l’intention de gagner cette bataille psychologique et Bret Hart peut m’aider en faisant de son mieux pour me garder auprès de lui durant quelques années.


Josh Matthews: J’ai une dernière question Show, cette question vient directement de Bret Hart, c'est-à-dire moi ! Es-tu prêt à botter des fesses, es-tu prêt à être le plus gros son of a bitch de cette fédération et es-tu prêt à défendre mes intérêts avant les tiens ?


Big Show: Tu sais Bret ! Je ne peux dire que oui à toutes tes questions, mais le problème avec tout ça, c’est que ça va devenir des faits divers. Je suis plus gros qu’un joueur de football américain, je suis plus vif qu’Usain Bolt et je suis plus grand que Michael Phelps. Je suis le plus gros athlète du monde, je suis celui qu’on doit respecter. C’est tout de même dommage pour Randy Orton, il avait une belle carrière devant lui, il avait tout pour réussir, la fougue, le caractère et une famille influente pour l’entourer. Par contre, quand il fera face à ce point fermé, quand il fera face à ma colère, sa carrière se terminera comme elle a commencé, dans l’oubli. Il ne se souviendra pas de ce qui s’est passé, il ne se souviendra pas qui l’a mis dans un état végétatif comme il sera. Ses ambitions ne seront pas conclues, il ne pourra pas raconter à ses enfants qu’il a eu une bonne carrière, ce sera terminé, dimanche le 30 Septembre sera le dernier jour de Randy Orton. Le désir de vaincre ne fera pas de lui un gagnant, moi j’ai horreur de perdre, c’est moi qui a l’attitude d’un gagnant. Son père devrait l’empêcher d’être dans le ring avec moi, il devrait lui dire de ne pas s’approcher du Big Show, mais Randy Orton ne comprend pas ce qui va arriver et ce qui est du d’arriver. Je vais défendre tes intérêts avant les miens Bret, je ferai tout en mon possible pour le faire, mais dimanche, en plus de servir tes intérêts, je vais servir les miens en même temps, c’est assez d’être le gros connard qui ne dit jamais rien de travers. C’est terminé, je vais redevenir le vrai Big Show, the baddest son of a bitch on this earth ! Je suis désolé pour ça, mais n’oublier pas une chose les Orton, I AM SORRY ABOUT YOUR…


Josh Matthews: Une minute toi, je suis le vrai Josh Matthews, je suis un de tes grand fan, mais rien te dis de voler mes catchphrases comme l’imbécile de Randy orton fait avec son père. De toute manière, il faut le dire comme ça, I AM SORRY ABOUT YOUR DAMN LUCK.

Big Show: Je peux me lever maintenant, j’ai un match à préparer moi. Tu viens Josh.

C’est comme ça que se termine cette conférence de presse, The Big Show contre Randy Orton à Bragging Right, ça promet d’être excitant tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
 
Randy Orton vs Big Show Partie 1: La conférence de Presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Forme] Randy Orton blessé ?
» [Compétition] Randy Orton de retour à TLC ?
» [Divers] Randy Orton viré de "The Marine 3"
» [Rumeurs] La WWE fait tout pour rendre Orton heureux
» Le merchandising du catch et vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Impact Wrestling :: Section PPV :: Ring des PPV-
Sauter vers: